Solivage

Solivage

 Les planchers par solivage comprennent généralement une ossature composée de solives, de chevêtres, d'un plancher supérieur, d'un plafond inférieur et éventuellement des matériaux d’isolation thermique et acoustique. La section des solives dépend de plusieurs paramètres, comme énoncés ci-dessous :

 

 

 

 

  • L'essence du bois : à section égale, une solive en chêne acceptera plus de charge qu'une solive en sapin.
  • La portée libre des solives ou des porteuses : plus la portée est grande, plus la section des solives augmente. Il est donc bon de connaitre à l'avance, la hauteur maximale que l'on souhaite réserver au solivage.
  • Le nombre d'appuis : une bonne répartition des points d'appuis des solives évitera de monter trop en section et donc de perdre en volume habitable.
  • L'entraxe des solives : il est généralement compris entre 40 et 50cm dépendant du plancher, de la section et de la charge du solivage.
  • Les charge que vont soutenir les solives : il y a deux types de charges, la charge permanente et la charge d'exploitation. La charge permanente correspond au poids propre des matériaux utilisés pour le plancher et le plafond. La charge d'exploitation correspond à l'utilisation qui va être faite du solivage. Pour une habitation, on considère une charge d'exploitation de 150kg/m2.
  • Solivage apparent ou caché : si l'on souhaite voir les solives apparentes, il est d'usage de prendre des solives en chêne ou en douglas massif. Si le plafond est destiné à être plaqué ( plaques de plâtre par ex.), les solives peuvent être passées en sapin, essence moins couteuse.
  • Les ancrages des solives sont également à prendre en compte, il en existe plusieurs catégories :

 

 

 

Ci-dessous deux abaques qui donnent une estimation des portées maximales que l'on peut atteindre en fonction des sections de bois en sapin classé C18. Les hypothèses sont prises pour des configurations standards et il convient d'ajuster ces valeurs estimatives à votre propre projet :

 Cas d'une habitation

  • Cas de charges : Normes Eurocodes 5Cas de charge 1
  • Bois : Résineux C18
  • Solives sur deux appuis
  • Entraxes : 40cm
  • Charges uniformément réparties : 71kg/m2 charges permanentes + 150kg/m2 Exploitation
  • Fléches admissibles : L/200
  • Module d'élasticité moyen : 90 000 daN / cm2

 


 

 

Cas d'un garage

  • Cas de charges : Normes Eurocodes 5Cas de charge 2
  • Bois : Résineux C18
  • Solives sur deux appuis
  • Entraxes : 40cm
  • Charges uniformément réparties : 23kg/m2 charges permanentes + 100kg/m2 Exploitation
  • Fléches admissibles : L/200
  • Module d'élasticité moyen : 90 000 daN / cm2

attention

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la SARL Bonnichon